Babouin de Nazinga

En groupe ou seul, je guette le moindre mouvement que vous faites mais je n’ai pas peur de vous.

Les babouins sont de gros animaux au museau nu, très allongé, semblable à celui du chien, d’où leur ancien nom de cynocéphales. Certains babouins ont des espaces de peau nue sur la face, sur la poitrine ou le postérieur, où ils exhibent les couleurs les plus vives : rouge, bleu ou violacé.
Comme beaucoup de primates, les babouins vivent en bandes organisées. Le babouin ne se sent en sécurité qu’à l’intérieur de cette bande, dominée par quelques mâles puissants qui en assurent la défense ; ils sont aussi chargés de faire la paix à l’occasion de querelles intestines.


Ils parcourent les savanes arides et les endroits rocailleux en Arabie, en Afrique subsaharienne ainsi que dans les hautes futaies de l’ouest de l’Afrique. Ils se nourrissent de végétaux, de petits animaux, d’oiseaux et d’œufs. Leur marche est celle des quadrupèdes avec leur queue ramenée à la manière d’un arc. Certaines espèces n’ont d’ailleurs qu’un petit bout de queue.
Les formes de communication sont variées : transmission de signaux au moyen de la queue, la posture, les cris et les jappements. Selon les espèces, les babouins pèsent de 14 à 40 kg et mesurent entre 50 et 115 cm. Les femelles sont deux fois plus petites que les mâles.
L’espérance de vie avoisine les 20 ans, mais le double peut être atteint en captivité. Les babouins vivent en groupes hiérarchisés de 5 à 250 animaux (le plus souvent autour de 50 individus) dont la taille varie en fonction des circonstances, de l’espèce ou de l’époque de l’année.

Laisser un commentaire