Buffles de Nazinga

Rencontre avec un animal exceptionnel de puissance, de courage et d’endurance.

Les buffles de savanes sont des animaux inféodés à l’Afrique de l’ouest et à une partie de l’Afrique centrale. On les rencontre ainsi au Burkina Faso.
Suivant les zones et les pays dans lesquels il est possible de croiser ces bovidés, bien évidemment, les poids varient tout comme les tailles au garrot et ce en particulier au regard des biotopes dans lesquels les animaux évoluent…Entre 250 et 500 kilos pour une hauteur au garrot comprise entre 115 et 140 cm. Les buffles de savane sont aussi sujets à de nombreuses variantes ainsi il est possible d’en croiser des gris-noir soutenu comme des « rouge ». Entendez par là des animaux à la robe orangé !
Comme son nom l’indique, le buffle de savane est inféodé à celle ci. Il est ainsi hors de question de le rencontrer dans la grande forêt même si il est vrai qu’en certaines heures de la journée il affectionne, pour se mettre à l’ombre, les galeries forestières, les bakos et les bas-fonds. On le croise, toutefois et la plupart du temps en plaines semi-ouverte et dans la brousse arbustive même si certains vieux sujets préfèrent de loin ne quasiment par sortir des bakos si ce n’est en lisière…Savanes arbustives et boisées, et forêts claires sont donc ses lieux de prédilection.


En général, au petit jour, les buffles « naviguent » encore et s’alimentent ou se trouvent au point d’eau où ils aiment se vautrer dans la boue pour se déparasiter. Ensuite, et vers 10h00, ils cherchent l’ombre et un endroit pour se coucher et ruminer. Maintenant, il n’y a pas de vérité et on observe parfois des buffles, alors que la chaleur monte, encore actifs…Bien évidemment, le buffle de savane est un herbivore strict dans le sens ou il ne mange rien d’autre que des herbacées. Maintenant, suivant les périodes de l’année et les opportunités qui lui sont données, son menu peut quelque peu varier. Ainsi, suivant les périodes, les buffles sont à même de consommer des graminées vertes ou sèches, des feuilles (souvent en période de chasse) de jeunes pousses de la brousse, des gousses…Enfin, les buffles ne peuvent se passer d’eau et donc ne se déplacent que rarement à plus d’une dizaine de kilomètres de l’un de ces points vitaux, sans oublier qu’ils fréquentent également, régulièrement les salines.
Généralement, les bufflonnes sont à même de porter leur premier petit que vers l’âge de 4 ans voire 5 ans.Et il n’y en a généralement qu’un et ce après une gestation d’environ 11 mois. La mise bas a alors lieu dans un endroit discret et caché, souvent surveillé par le mâle. Le plus généralement entre février et avril suivant les environnements. Ce qui correspond aussi à l’arrivée de la saison des pluies et de ce fait à une alimentation abondante. La durée de lactation oscille entre 6 et 12 mois. A noter que comme bien des animaux de ce type, les bufflons ont les yeux ouverts quasiment à la naissance et ils peuvent se tenir debout et suivre leur mère presque immédiatement.

Laisser un commentaire